Notre histoire

Boutique en ligne

Sébastien et Nathalie Allemand ont repris l’entreprise familiale sous la nouvelle dénomination « Le Chaudron Bas-Alpin » installée à Beauvezer dans la vallée du Haut-Verdon, au carrefour du parc du Mercantour et des stations de ski du Val d’Allos. Héritiers d’une expérience et d’un savoir-faire artisanal de 20 ans, tous les deux s’inscrivent dans la continuité familiale pour vous proposer des confitures de qualité, sans ajout de conservateurs, colorants, ou arômes artificiels.

Quand vous pénétrez dans le laboratoire, des vapeurs parfumées vous accueillent ainsi qu’un grand chaudron en cuivre, là, devant vous : des Figues de Solliès-Pont enrobées de sucre et de jus de citron y cuisent lentement pour se transformer en confiture.

Une fois cuite et à température constante, la confiture de Figues de Solliès-Pont est mise en pot par Sébastien sous contrôle de sa teneur en sucre. C’est la garantie des saveurs et des parfums ainsi que sa parfaite conservation.  Nathalie colle les étiquettes et range les pots.

  • Nathalie d’où viennent les fruits ?

“Principalement de producteurs régionaux et de négociants qui travaillaient déjà avec la famille depuis longtemps ou des magasins de producteurs locaux comme le magasin “Coté Champs de Provence” à La Brillane dans les Alpes-de-Haute-Provence. Nous préférons prendre les fruits dans leurs terroirs et pour les fruits exotiques et les ingrédients de valeur comme la Vanille, la Noix de Coco ou le Chocolat nous travaillons avec les mêmes négociants depuis 20 ans ; c’est ce qui nous garantit la qualité car nous transformons environ sept tonnes de fruits par an ! “

  • Sébastien combien avez vous de sortes de confitures ?

 “70 environ ! Fruits Rouges, Rhubarbe, Orange, Fraise … enfin tout ce que l’on peut imaginer ! Et puis il y a les coups de cœur : pour Nathalie c’est le Physalis ou Amour en cage et pour moi la Mirabelle de Lorraine, mais aussi la Châtaigne qui vient d’Ardèche.  Et puis la demande : “Ma grand mère faisait tel mélange…” alors on essaye par curiosité et pour le plaisir de créer . Si la forme du pot reste la même, l’étiquette a changé : plus épurée, entourée de rouge avec la devise “Aujourd’hui comme autrefois”  !